Blog

17 May 2016
Surfaces végétalisées : bienvenue à l'ère du tout en vert.
Category:Actualité Végétalisation 
Posted by: Alice Trace

Mettre les bâtiments au vert, mais pourquoi faire ? Quels sont aujourd’hui les intérêts à végétaliser surfaces et façades ?

D’abord, d’un point de vue purement esthétique, une surface verdie est souvent plus agréable d’aspect que son homologue en béton brut.   

Mais en plus de donner davantage de cachet aux constructions qu’ils habillent, les végétaux sont d’excellents isolants thermiques et phoniques. Ils permettent de retenir les eaux de pluies et ainsi d’éviter les infiltrations : une partie de l’eau est directement utilisée par les plantes et le reste ruisselle facilement jusqu’à des gouttières avant d’être évacué.  

Sur le plan environnemental, la végétation améliore le microclimat des villes en participant à la filtration des gaz nuisibles à la qualité de notre air, et en fixant les poussières. Elle est un excellent outil dans la lutte contre le réchauffement climatique et la canicule car elle augmente le taux d’humidité de l’air.

Les zones végétalisées jouent également un rôle clé dans la biodiversité puisqu’elles attirent les oiseaux, les insectes ou encore les vers qui viennent fertiliser la terre. Le même dépaysement qu’à la campagne, mais en pleine ville, donc.  

D’un point de vue social, les jardins suspendus participent à lutter contre les inégalités environnementales, en offrant l’accès à de nouvelles ressources naturelles à des populations qui en avaient été privées.

Seule ombre possible au tableau : le coût et l’entretien de ce bâti vert. La meilleure alternative étant d’adapter la taille de la surface en fonction du demandeur. ; petites pour les particuliers, grandes pour les réseaux professionnels, les grandes infrastructures ou les villes. Et si l’investissement peut faire peur, la plus-value est aussi possible grâce à la durée de vie accrue de l’étanchéité des surfaces. Un bonus écologique serait même à l’étude !

 Add a Review of this item